Le magazine des maires et présidents d'intercommunalité
Maires de France
Solutions locales
avril 2021
Sécurité - sécurité civile Transports, mobilité, voirie

Carrières-sous-Poissy renforce la sécurité routière

Sensibilisation, partenariat, aménagements, répression, etc., la commune (16 248 habitants, Yvelines) multiplie les initiatives qui lui ont valu d'être labellisée « ville prudente » en 2020. Par Frédéric Ville

© Mairie de Carrières-sous-Poissy
1 200 élèves ont pu bénéficier des actions de sensibilisation avec la Prévention routière.
Carrières-sous-Poissy a été labellisée « Ville prudente » en décembre 2020, dès sa première participation : « Le jury a apprécié notamment l’implication de la police municipale dans l’éducation routière et le plan pluriannuel d’action, souligne Christophe Ramond, responsable études et recherches à l’Association de prévention routière (APR), qui décerne le label (lire ci-contre). La sensibilisation et la pédagogie constituent en effet le premier axe de la politique de prévention de la ville, surtout auprès des scolaires. « En collaboration avec la Prévention routière, la ville organise depuis douze ans des interventions dans les sept écoles élémentaires de la commune, avec la police municipale dont un agent est totalement détaché aux missions de prévention routière. 1 200 élèves par an en bénéficient », explique Eddie Aït, maire de Carrières-sous-Poissy. La ville complète ce volet préventif avec d’autres actions parmi lesquelles la remise des « permis piétons » pour autonomiser les enfants dans leurs déplacements en toute sécurité, et l’obtention par les élèves de CM2 de l’attestation de première éducation à la route (APER) qui valide l’acquisition de règles et comportements liés à l’usage de la rue et de la route et à la connaissance de leur justification. Pour les collégiens, la communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise organise la Semaine de la sécurité routière, en partenariat avec les pompiers, l’association des Motards en colère et la Prévention routière, comportant de multiples ateliers. La ville intervient aussi auprès des personnes âgées lors de la  Semaine bleue pour leur rappeler les règles de sécurité routière. Lors de tous ces événements, « nous sensibilisons particulièrement le public aux effets de l’alcool à travers la distribution d’éthylotests et l’utilisation d’une piste routière test que les personnes empruntent avec les lunettes simulant les effets de l’alcool. C’est une animation très efficace », précise Eddie Aït.
 

Un plan pluriannuel

Agir pour la sécurité routière passe évidemment aussi par des actions de terrain. La sécurisation des entrées et sorties des écoles est assurée par la police municipale, qui effectue aussi des contrôles de vitesse réguliers ou de stationnement dangereux (sur les trottoirs, notamment). « Ces actions, mais aussi nos échanges avec les enseignants et les parents ont permis de réduire très nettement les accidents de la circulation impliquant des élèves ou leurs accompagnateurs », souligne le maire. Carrières-sous-Poissy utilise une application de signalisation de problèmes urbains par les citoyens (voirie défectueuse par exemple), qui peut aider aussi à améliorer la sécurité.

7,5 km de zones 30
ont notamment été aménagés. 

Côté aménagement, la commune a réalisé 7,5 km de zones 30, posé sur les passages piétons des bandes podotactiles qui alertent les personnes aveugles ou malvoyantes d’un danger imminent, et placé des radars feux rouges. La commune élabore avec la communauté urbaine un plan pluriannuel d’actions : « Nous voulons développer les zones 30 et les aménagements de prévention, définir un « plan piétons » pour valoriser les atouts de la marche », précise Eddie Aït. Pour favoriser la pratique du vélo, la ville a mis en place un comité citoyen chargé de mettre en œuvre un réseau cyclable et d’élaborer une charte de qualité des aménagements. Labellisée 2 cœurs (sur 5 possibles), ­Carrières-sous-Poissy a encore des marges de progrès. « La ville devra travailler sur les indicateurs : en cartographiant les causes, les types d’accidents, en repérant les comportements, elle ciblera mieux les aménagements adéquats et se fixera de nouveaux objectifs », explique Christophe Ramond.

 

 Label Ville prudente : comment ça marche ?
Le label Ville prudente, dont l’AMF est partenaire, est décerné par l’Association de prévention routière (APR) lors du Congrès des maires. Il récompense les communes exemplaires en matière de prévention et de sécurité routière. 249 villes et villages prudents ont été labellisés à ce jour, à l’issue des trois premières éditions. Pour candidater, les collectivités doivent remplir en ligne un questionnaire sur leurs actions en termes de prévention. Après étude de chaque dossier, l’APR effectue une visite de terrain des communes pré-sélectionnées. Puis le jury détermine un niveau de labellisation allant de 1 à 5 cœurs. Le label est décerné pour 3 ans.
En savoir +
www.villeprudente.fr
[email protected] Tél. 01 44 15 27 00.

Cet article a été publié dans l'édition :

n°389 - AVRIL 2021
Retrouver tous les articles de ce numéro :
Les offres d’abonnement
Toutes les éditions
Logo

Maires de France est le magazine de référence des maires et élus locaux. Chaque mois, il vous permet de décrypter l'actualité, de partager vos solutions de gestion et vous accompagne dans l'exercice de votre mandat. Son site Internet, mairesdefrance.com, vous permet d’accéder à toute l'information dont vous avez besoin, où vous voulez, quand vous voulez et sur le support de votre choix (ordinateur, tablette, smartphone, ...).