Le magazine des maires et présidents d'intercommunalité
Maires de France
Europe
septembre 2020
Europe

Europe : les grands dossiers d'actualité de la rentrée

L'Allemagne préside le Conseil des ministres de l'UE jusqu'à la fin de l'année. Les négociations budgétaires et l'avenir de la politique agricole commune figurent parmi les priorités.

Isabelle SMETS
Illustration
© DARIO PIGNATELI
La présidence allemande organisera un Conseil des ministres dédié à la politique de cohésion, le 12 novembre.
Après la Croatie, c’est l’Allemagne qui tient les rênes du Conseil des ministres de l’UE jusqu’à la fin décembre. Une présidence entamée dans la tourmente de la crise sanitaire, dont il a forcément fallu adapter le programme. Priorité de la rentrée : conclure rapidement les négociations avec le Parlement européen sur le budget 2021-2027. Tous les programmes de l’UE qui débutent en 2021 en dépendent, dont la politique de cohésion. Sur cette politique, l’automne sera d’ailleurs le temps des «trilogues » – terme jargonneux qui désigne les négociations entre la Commission, le Parlement et le Conseil sur la version définitive des textes. Berlin a programmé un Conseil des ministres spécialement dédié à la politique de cohésion, le 12 novembre à Bruxelles. Il servira à faire le point sur le nouveau paquet «Fonds structurels » et sur la mise en place des mesures décidées pour aider les territoires à faire face à la crise du covid-19.

Chantiers ambitieux

L’Allemagne veut aussi faire travailler les États sur le développement territorial «durable et intégré ». Elle réunira les ministres compétents en décembre pour adopter un «Agenda territorial 2030», qui doit définir des orientations stratégiques européennes pour l’aménagement du territoire. L’adoption d’une nouvelle version de la Charte de Leipzig sur la ville européenne durable de 2007 est également au programme. La fin d’année sera consacrée à la politique agricole commune (PAC). Il va d’abord falloir finaliser le règlement de transition entre la PAC actuelle et sa nouvelle mouture, qui devrait être lancée en 2023. Berlin estime qu’il pourrait être définitivement adopté en novembre. Les travaux sur la nouvelle PAC devraient, eux, (enfin) s’accélérer. La présidence allemande l’a dit : elle veut un accord entre les États durant «son» semestre. Et elle a coché la date des 19-20 octobre pour un Conseil Agriculture qu’elle espère concluant.

Toute cette fin de semestre restera aussi marquée par les conséquences de la crise sanitaire. Entre autres travaux prévus par l’Allemagne : renforcer l’industrie agroalimentaire en tant que secteur d’im-portance systémique – les discussions auront pour cadre la stratégie «De la ferme à la fourchette » lancée par la Commission en mai, sur laquelle l’Allemagne veut présenter des conclusions en octobre ; lancer les discussions sur la manière d’adapter les marchés publics aux situations d’urgence ; analyser les effets du covid-19 sur les infrastructures de transport et leur résilience; adopter des conclusions sur l’amélioration des conditions de travail des travailleurs saisonniers. Côté Commission, on notera, pour l’automne, une initiative dédiée à la rénovation des bâtiments, qui mettra notamment en place des mécanismes de financement innovants. Avec un focus particulier sur la rénovation des logements sociaux, des écoles et des hôpitaux.

    

Suivez Maires de France sur Twitter: @Maires_deFrance

Logo

Maires de France est le magazine de référence des maires et élus locaux. Chaque mois, il vous permet de décrypter l'actualité, de partager vos solutions de gestion et vous accompagne dans l'exercice de votre mandat. Son site Internet, mairesdefrance.com, vous permet d’accéder à toute l'information dont vous avez besoin, où vous voulez, quand vous voulez et sur le support de votre choix (ordinateur, tablette, smartphone, ...).