Le magazine des maires et présidents d'intercommunalité
Maires de France
Europe
octobre 2021
Citoyenneté Culture Écoles, éducation, alimentation

Des aides à venir pour les villes jumelées

C'est le moment de sortir les projets de jumelage des cartons. L'Europe lance des appels qui seront prévus tous les ans.

Isabelle Smets
Illustration
© Fannie Estieu
Participants français, croates, italiens, allemands et espagnols à la création de la fresque « Dessinons notre Europe de demain », à Veauche (42).
Villes et villages jumelés, à vos agendas ! La Commission européenne s’apprête à publier un appel à propositions de 11 M€ pour soutenir les projets. Ce sera courant novembre, et les élus disposeront alors de quelques mois pour déposer les dossiers de candidature. Cette aide de l’Europe est octroyée dans le cadre du nouveau programme «Citoyens, égalité, droits et valeurs » qui, pour la période 2021-2027, a repris le flambeau de l’ancien programme «L’Europe pour les citoyens » en matière de financement des jumelages et réseaux de villes.
 

Diversité culturelle

Tulle (19) a accueilli sa première Biennale européenne d’histoire locale du 10 au 12 septembre avec ce type de financement (aide de l’Europe de 16 630 €). À Veauche (42), on a sorti ses crayons pour le projet «Dessinons notre Europe de demain », une bande dessinée à laquelle contribuent également Chazelles-sur-Lyon et quatre autres villes européennes (aide de 7 560 €).

Deux initiatives qui sont à mettre au compte de l’ancien programme, dont le dernier appel a permis le financement de six projets français pour des montants qui vont de 5 000 à 25 000 €. La philosophie reste la même pour la nouvelle période. Il s’agit avant tout de renforcer compréhension et tolérance mutuelles, de découvrir la diversité culturelle, de sensibiliser aux valeurs de ­l’Europe (par exemple, monter des projets autour d’événements importants de l’histoire européenne, d’un patrimoine commun, etc.).

L’appel de novembre sera déjà le deuxième du nouveau programme. Le premier, qui s’est clôturé le 26 août, n’a pas encore livré ses résultats. Sont éligibles : les villes, comités de jumelage, organismes associatifs, etc. Deux «formats » intitulés «jumelages de villes » et «réseaux de villes » sont possibles.

Dans le premier cas, on parle de projets associant les municipalités d’au moins deux pays, qui s’étalent sur une durée de douze mois maximum (mais des prolongations, sous conditions, sont possibles), avec des subventions jusqu’à 30 000 €.

Dans le second cas, des municipalités de cinq pays, dont au moins trois de l’Union européenne, doivent participer ; les projets s’étalent sur 12 à 24 mois et il n’y a pas de limite à la subvention. Compte tenu de la crise sanitaire, le prochain appel pourra financer des projets qui s’interrogent sur l’impact du Covid sur la vie et le fonctionnement des communautés locales, et sur la participation civique dans un contexte de pandémie.

Suivez Maires de France sur Twitter: @Maires_deFrance

Couverture

Cet article a été publié dans l'édition :

n°394 - OCTOBRE 2021
Retrouver tous les articles de ce numéro :
Les offres d’abonnement
Toutes les éditions
Logo

Maires de France est le magazine de référence des maires et élus locaux. Chaque mois, il vous permet de décrypter l'actualité, de partager vos solutions de gestion et vous accompagne dans l'exercice de votre mandat. Son site Internet, mairesdefrance.com, vous permet d’accéder à toute l'information dont vous avez besoin, où vous voulez, quand vous voulez et sur le support de votre choix (ordinateur, tablette, smartphone, ...).