Le magazine des maires et présidents d'intercommunalité
Maires de France
Pratique
octobre 2021
Aménagement, urbanisme, logement Environnement

Travailler avec l'Institut national de l'information géographique et forestière

L'établissement public à caractère administratif, l'IGN coproduit avec les collectivités des données très utiles dans de nombreux domaines de gestion.

Sophie Le Gall
Illustration
© IGN
L'IGN vient de lancer un programme afin d'aboutir à une cartographie 3D du territoire vue du ciel.

 

Missions. Créé par décret en 1940, placé sous la double tutelle des ministères chargés de l’écologie et de la Forêt, l’Institut national de l’information géographique et forestière qui a intégré, en 2012, l’Inventaire forestier national, a pour mission de décrire, d’un point de vue géométrique et physique, la surface du territoire national et l’occupation de son sol. Il élabore et met à jour l’inventaire permanent des ressources forestières nationales.  

Organisation. L’IGN (1 517 agents) est organisé en six directions sectorielles (agriculture, climat, forêt, prévention des risques, urbanisme, défense et sécurité) et cinq directions interrégionales : à Lyon, Nantes et son agence de Caen, Aix-en-Provence, Nancy et son agence de Lille et Bordeaux. Dans le cadre de la politique du gouvernement en faveur de l’ouverture des données publiques (open data), l’IGN a rendu les siennes accessibles à tous depuis le 1er janvier 2021 (www.geoportail.gouv.fr).
 
Actions. Si la vocation première de l’IGN reste de produire et de diffuser les données géographiques et forestières essentielles à la mise en œuvre des politiques publiques, l’Institut explore depuis quelques années de nouvelles voies de l’information géographique avec la géolocalisation de précision et la description du territoire. Il vient ainsi de lancer le programme Lidar haute densité (HD) 2020-2025 (lire ci-dessous) afin d’aboutir à une cartographie 3D du territoire métropolitain et ultramarin (hors Guyane) vue du ciel, qui sera notamment utile aux acteurs locaux pour les programmes de prévention des risques.

Entretien
Loïc Gondol, chef de projet Lidar HD
« Avec le projet Lidar HD, nous allons pouvoir fournir des données affinées et actualisées de l’ensemble du territoire, avec des informations sur la forme et la position de la surface du sol ou sur la présence d’éléments au sol. Nous avons commencé par les régions les plus sensibles en terme de risques et nous diffuserons ces données à partir de 2022. Nous accompagnerons les élus dans la compréhension et l’usage de ces informations dans de nombreux domaines de l’action publique : prévention des risques, observation de la ressource forestière, aménagement du territoire, notamment. »


L’IGN accompagne de nombreux ministères, opérateurs de l’État et collectivités territoriales. Les données produites sont utilisées dans des programmes d’aménagement du territoire, d’urbanisme, de prévention des risques, de défense et sécurité, dans la gestion de la forêt, du climat, de l’agriculture, de la biodiversité, de la transition énergétique, des transports, de la santé et du tourisme. «Nous faisons de la coproduction de données et les informations collectées par les collectivités viennent nourrir les bases de données de l’IGN », précise Nicolas Lambert, chef du service des partenariats et des relations publiques. Par ailleurs, l’IGN met à disposition des outils conçus sur mesure pour les collectivités comme le «guichet adresse » qui permet aux communes d’assurer la gestion des adresses sur leur territoire et de contribuer à la Base adresse nationale (BAN).
 

Une commune, un projet

Située au confluent d’un fleuve, l’Aude, et d’une rivière, ­l’Orbiel, la commune de Trèbes (Aude, 6 000 hab.) est régulièrement confrontée à des crues très importantes, comme en 2018. Son maire, Éric Ménassi, qui est aussi vice-président de l’agglomération de Carcassonne, a récemment entrepris différents travaux de réaménagement en s’appuyant, notamment, sur des données fournies par l’IGN et sur les bilans des visites de terrain réalisées par des techniciens de l’Institut.

« Grâce à ces données qui viennent compléter celles du Syndicat de rivière, nous avons pu déterminer l’endroit où entamer des travaux qui devraient limiter les risques d’inondation dans le cadre du troisième plan de prévention des inondations (PAPI 3). »

Éric Ménassi souligne que l’« on ne peut être que humble face aux catastrophes naturelles » mais estime qu’en tant qu’élu, il est «de [son] devoir d’essayer de prévoir au maximum les risques » et de rassurer des administrés «traumatisés par les inondations ». En cas de crise, la mairie de Trèbes utilise la photographie aérienne de l’IGN pour alimenter son logiciel d’alerte.
Contact :
IGN, 73, avenue de Paris, 94165 Saint-Mandé. Tél. 01 43 98 83 05. www.ign.fr/

Suivez Maires de France sur Twitter: @Maires_deFrance

Couverture

Cet article a été publié dans l'édition :

n°394 - OCTOBRE 2021
Retrouver tous les articles de ce numéro :
Les offres d’abonnement
Toutes les éditions
Logo

Maires de France est le magazine de référence des maires et élus locaux. Chaque mois, il vous permet de décrypter l'actualité, de partager vos solutions de gestion et vous accompagne dans l'exercice de votre mandat. Son site Internet, mairesdefrance.com, vous permet d’accéder à toute l'information dont vous avez besoin, où vous voulez, quand vous voulez et sur le support de votre choix (ordinateur, tablette, smartphone, ...).