Le magazine des maires et présidents d'intercommunalité
Maires de France
L'actu
février 2021
Numérique, réseaux sociaux

4 000 conseillers pour former les Français au numérique

Embauchés notamment par les collectivités, ils soutiendront les personnes en situation d'« illectronisme ». Par Ludovic Galtier

© AdobeStock
Les conseillers numériques seront accueillis dans les mairies, les bibliothèques, les EHPAD, etc. Ils seront financés par l'État.
Apprentissage du traitement de texte, gestion des courriels et de ses données personnelles, maîtrise des réseaux sociaux… Pour familiariser les Français les moins à l’aise avec le numérique, l’État va financer, pour un montant total de 200 millions d’euros (sur les 250 prévus contre l’illectronisme), «la formation et l’activité » de 4 000 conseillers numériques. Leur salaire sera pris en charge à 100 % par l’État à hauteur du Smic sur deux ans et à 70 % sur trois ans. Et après, qui prendra le relais ? « La question cruciale de la pérennisation de ces contrats à leur terme se pose, dans l’optique de la professionnalisation du secteur », observait la sénatrice Patricia Demas (Alpes-Maritimes), le 13 janvier, lors de l’audition du secrétaire d’État à la Transition numérique. « Bien sûr, en a convenu, évasif, Cédric O. Cela ne s’arrêtera pas dans deux ou trois ans mais nous faisons en sorte que les conseillers numériques soient déployés sur le terrain et c’est cela l’enjeu prioritaire. » À la question « comment seront-ils recrutés », Cédric O répond que «quelques 350 heures de formation sont prévues et il faut que les conseillers soient rapidement opérationnels ». Le secrétaire d’État « appelle (donc) les collectivités à déposer une demande de conseillers sur conseiller-numerique.gouv.fr ». Ces derniers seront accueillis « dans les mairies, dans les bibliothèques, les France Services, les maisons de retraite et EHPAD, dans les centres d’action sociale, les associations de proximité », énumère le gouvernement, à qui Patrick Chaize, sénateur de l’Ain, a aussi suggéré de penser à La Poste qui dispose « d’un maillage territorial unique » avec ses 17 000 points de contact. « Ses agents sont en contact régulier avec les publics les plus éloignés du numérique et ­peuvent détecter les besoins », a abondé sa ­collègue parlementaire Martine Filleul (Nord). Le secrétaire d’État entend déployer, dans un premier temps, « plusieurs centaines voire 1 000 conseillers numériques sur le terrain à la fin du 1er trimestre » 2021. Pour l’heure, une première convention avec l’Allier a été signée pour créer 30 postes de conseillers. Plusieurs dizaines d’autres ont été réservés à la Seine-Saint-Denis, le 15 janvier. « Fin 2021, plus de 2 500 conseillers numériques seront sur le terrain », selon le gouvernement.

Cette article a été publié dans l'édition :

n°387 - FEVRIER 2021
Retrouver tous les articles de ce numéro :
Les offres d’abonnement
Toutes les éditions

Découvrez la nouvelle formule

FEVRIER 2021 N°387
Dossiers d'actualité
EUROPE

Les fonds européens expliqués aux élus locaux

Logo

Maires de France est le magazine de référence des maires et élus locaux. Chaque mois, il vous permet de décrypter l'actualité, de partager vos solutions de gestion et vous accompagne dans l'exercice de votre mandat. Son site Internet, mairesdefrance.com, vous permet d’accéder à toute l'information dont vous avez besoin, où vous voulez, quand vous voulez et sur le support de votre choix (ordinateur, tablette, smartphone, ...).